26 août 2011

Cet été

Il n'est pas encore terminé mais les longues soirées de la fin juin semblent déjà bien loin, remplacées par l'odeur des cahiers neufs, des cartables et de la rentrée. Le dernier stage s'est terminé (je vous en reparlerai), le programme vacances qui avait été bouclé dès le milieu du printemps pour les 3 grands est donc derrière nous. Pas moins de dix camps ou stages, de nouveaux amis, des progrès, des découvertes...
L'un a vu en un été Barcelone, les Pyrénées, Rome, Bologne et Paris, et piétiné avec ses meilleurs copains les terrains de foot et de tennis. L'autre a appris le nom des oiseaux et des étoiles, s'est baigné dans les étangs et les rivières, a découvert, montré, appris, partagé sa curiosité et son appétit à découvrir le monde. Ma "petite" a pris des centimètres entre les chevauchées en poney et les cours de tennis, s'est emballée pour son camp nuton, a invité ses meilleures copines et souvent baladé son "sac week-end" pour passer la nuit chez elles, a créé cette semaine un fantastique Supermarché imaginaire.
Pour Félix, cet été restera celui des premiers mots et des premiers cheveux, des premières baignades "seul" (avec bouées, hein) dans la piscine, l'été aussi du désordre et des bêtises.
L'été c'est aussi savourer les moments où au lieu de six on est cinq, quatre, trois ou deux (!) autour de la table; observer comme les équilibres changent quand l'un ou l'autre n'est pas là, et puis leur bonheur à se retrouver...
En cette veille de rentrée, ils rayonnent. J'ai l'impression qu'ils ont fait provision de plein de bonnes choses, de créativité, d'amitié, de confiance en eux; provisions bien utiles pour affronter le rythme qui va très bientôt se réaccélérer.
Moi, en cette veille de rentrée, je cherche à me rappeler des douces sensations de l'été italien. Les saveurs, des gelati et des fruits. La chaleur du soleil, la fraîcheur qui caresse de l'eau de la piscine ou de la douche. L'espace. La nuit pleine d'étoiles. Cela me paraît déjà si loin...
Le boulot a repris, aussi intense que jamais ou que toujours. La machine est en marche et pourrait vite s'emballer. L'heure est aux bonnes résolutions... Prévoir des échappées et des respirations. Donner du temps pour ce qui importe vraiment, pour ce qui fait du bien. Tenter de mettre de l'huile dans les moments qui grincent, les démarrages du matin, le retour haletant du boulot.
Une année de projets s'annonce ! Des travaux dans la maison. Du temps sportif "entre mecs" pour l'homme et les deux grands. Les activités vont reprendre...
Dernière année aussi avec "un bébé" à la maison... il l'est déjà de moins en moins! Dans un an, il rentre à l'école... Mais avant ça il y aura un automne, un hiver, un printemps. Et puis un autre été.


Oui, l'été est encore là, un peu. Et puis il reviendra.

5 commentaires:

Agnès a dit…

A vous lire, de loin, je sens que la rentrée est vraiment un moment dur pour vous toutes... courage et plein de soleil de México alors...

jeanneandmoon a dit…

oui, même sil il pleut encore et toujours sur notre douce ville, l'été est encore là... je veux le croire!!!

bon courage pour la reprise!!

chez nous aussi faudra de l'huile...

lilou a dit…

Bone rentree Cecile. C'es chouette d'etre gonfles a bloc d'etoiles dans le ciel et d'amities...ici figure toi que mon bebe a fait sa rentree en pre-montessori il y a deux jours...il a aime because on lui sert des "biscouits" a 11heure. No comment! il parle beaucoup et a decouvert aussi les joies de la disoute avec sa soeur...je ne m'y fait pas! je t'embrasse , tes photos d'ete ou de maintenant sont toujours aussi belles

charlotteb a dit…

oui encore un peu là...et puis il reviendra... et puis il y a des choses bien aussi en automne, en hiver et au printemps...

la dilettante a dit…

moi cette fin d'été je la trouve un peu longue! les enfants tournent en rond et moi avec! j'ai presque envie de dire "vivement la rentrée" mais je ne le dirai pas ;)