9 novembre 2010

Il y a un an...

Il y a un an c'étaient les derniers jours avant sa naissance... 
Des plans faits et refaits pour garder les grands, pour que tout soit prêt. 
Un petit coin de chambre qui devenait le sien, lui qu'on appelait encore Bidule
Un petit lit qui n'attendait que lui...

La valise pour la maternité, refaite dix fois, cent fois (alors que j'y ai passé à peine 24 heures...)
Les touts-petits vêtements soigneusement choisis, pliés et dépliés, respirés, en rêvant à notre rencontre...
Les journées douces et si calmes une fois le congé de Toussaint passé, 
les enfants retournés à l'école, et l'homme au boulot... 
L'impatience qui commençait à monter...
Dans un début de semaine où la rentrée est bien là, entre les exigences du boulot et celles de la maison, je repense beaucoup à ces moments-là... 
J'ai passé presque six mois à la maison, à attendre "Bidule", puis à prendre soin de Félix, de ses deux frères et de sa soeur, de son Papa et de moi :-)   Parenthèse enchantée, j'en ai déjà parlé ici... Ces jours-ci cela fait sept mois que j'ai repris le boulot... La transition à mi-temps, prévue pour un an, est en phase d'achèvement... Mais comme je l'écrivais ce soir chez Marie, les souvenirs de ces moments-là sont comme un petit feu de braises qui brûle et nous réchauffe encore... 

18 commentaires:

la dilettante a dit…

Et Quelle Rencontre!

Et-fée-mère a dit…

C'est beau et c'est dommage que ça passe si vite!
Moi aussi j'aurais voulu ne passer que 24h à l'hôpital pour la dernière...mais cette coquine a voulu venir par césarienne haha, j'ai déjà réussi à partir au bout de 4,5 jours

Que j'aimerais encore une autre fois...si on m'enlevait deux-trois ans du moins;)

jeanneandmoon a dit…

En lisant ta nostalgie, je me dis que je ne suis vraiment pas pressée et que j'ai encore envie de pouvoir bien profiter de cette période de "l'avant"

Arthursunshine a dit…

Oui, des doux moments que l'on n'oubliera jamais...
Que le temps passe vite...

mir a dit…

" 5 enfants et la vie tout simplement" c'est top aussi non ???? ;-). Je me souviens de "cette époque" comme si c'était hier !

Lollipop a dit…

et hop! envie d'un 3e... trop mimi ce petit lit.
bises

Sanga a dit…

Joyeux un an à Félix!!!!

rosaannoma a dit…

C'est bien ce rappel. J'ai l'impression que Félix a toujours été là.
Que de choses parcourues en un an !

Parciparla a dit…

Oui, tu as raison, quatre ans après, je repense encore à cette année bénie que j'ai passé à la maison (un an ici, c'est chouette!)

Mais de demi-temps pour moi...

juliette a dit…

les miennes ont beau être "grandes" maintenant, avant chaque anniversaire comme toi je repense à ces si doux moments qui ont précédés leur naissance...

isa a dit…

Ces périodes sont si particulières que le souvenir reste très présent.Tu as raison il faut choyer ces souvenirs là. J'aime beaucoup ce que tu as écris!

l'Ange Mimosa a dit…

tu veux nous donner envie à toutes là ? pas sympa ça, c'est déjà pas si facile de résister ;-)

lilou a dit…

Oh la la Theodore etant ne un jour apres Felix, j'etais dans le meme etat que toi il y a un an. A la difference que j'etais a Paris, dans un appart loue pour 6 mois, pas de petit coin douillet pour le baby mais un chouette couffin prete par Sophie Lao et puis le grand stress d'avoir Apolline avec la grippe A et du coup moi exile chez une amie stressee de devoir m'accompagner a l'hopital en pleine nuit... il a finalement attendu OUf!

je t'embrasse

clemfraiche a dit…

oh oui un petit feu de braise, exactement ;) j'ai eu peur une seconde, j'ai même dit tout haut "oh j'ai raté son anniv" ouf!

gwen a dit…

je comprends que ça tienne chaud quand tout est plus dur tous ces souvenirs...je pense que cette année à la maison aura le même effet ici aussi...mais nous avons encore le temps!!!

Vue sur... a dit…

So sweet time...juste avant et juste après, cette peau contre la nôtre ! Happy One à tous les deux...

Marie a dit…

et je trouve que garder une trace de tout cela sur le blog est aussi tres precieux... merci pour tes pensées

Ellemme a dit…

Oui, je me rappelle aussi très bien, les moments de l'avant, mes sentiments partagés devant l'arrivée de l'accouchement, sans être effrayée, je savais quand-même que ce n'était pas anodin, et l'envie aussi de la rencontrer enfin, de voir qu'elle soit en bonne santé, et d'apprendre à la connaître, de commencer cette nouvelle vie! J'y repense aussi.. :o)